Pensées que j’aime

Point de départ différent de nos pensées

Pour moi, c’est la base de toutes différences dans le processus de réalisation de soi. Le point de départ de nos diversités humaines.

Le type extraverti :

 

Si l’on examine le type extraverti de Jung, son psychisme est orienté vers l’extérieur et il considère l’intérêt du groupe avant le sien. Sociable, il s’adapte bien à la nouveauté et se fait facilement des amis. Il peut être actif ou tranquille, peu importe : ce qu’il veut avant tout, c’est ne pas être seul. Son comportement est basé en fonction de sa relation aux autres, auxquels il cherche instinctivement à s’assimiler. Par exemple, lorsqu’il planifie son avenir, il fera son choix de carrière en fonction du marché du travail plutôt que de poursuivre des études d’intérêt strictement personnel.

Le type introverti :

L’introverti trouve sa raison d’être en lui-même. C’est sa vie intérieure qui conditionne son comportement. Il peut être actif ou tranquille, peu importe : ce qu’il veut avant tout, c’est qu’on respecte sa vie privée. S’il prône tant les libertés individuelles, c’est qu’il croit au caractère unique de chacun. Porté à l’introspection, il fuit les foules car il bénéficie d’une vie intérieure riche et intense qui le nourrit spirituellement. Son sens critique et son discernement étant développés, son choix de carrière se porte instinctivement vers les activités qui l’intéressent d’abord, même si les débouchés dans ce domaine se font rares.

C.G. Jung

« La Sensation (c’est-à-dire, le sentiment de perception) vous dit que quelque chose existe ; la réflexion vous dit ce que c’est ; le sentiment vous dit si c’est agréable ou pas ; et l’intuition vous dit d’où il vient et où il va. » – C.G. Jung

« Nous cherchons Dieu dans les livres, mais c’est dans la prière que nous Le
trouvons. La prière est la clé qui ouvre le cœur de Dieu. »

Padre Pio

Quand on y croit, les anges sont là !

Avant d’être totalement engagé, l’hésitation nous tenaille. Il reste une chance de se soustraire à l’initiative. Toujours la même impuissance devant la création.

Il existe une vérité première dont l’ignorance a déjà détruit d’innombrables idées et de superbes projets : Au moment où l’on s’engage totalement, la Providence éclaire notre chemin. Une quantité d’éléments sur lesquels on ne pourrait jamais compter par ailleurs contribuent à aider l’individu. La décision engendre un torrent d’événements et l’individu peut alors bénéficier d’un nombre de faits imprévisibles, de rencontres et de soutien matériel que nul n’oserait jamais espérer.
Quelque soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêviez de faire, faites-la. L’audace a du génie, de la puissance, de la magie.
Commencez dès maintenant.

Goethe

IMG00373-20130505-1908