J’ai la tête en friche

J’ai la tête en friche

La tete en friche

J’avoue être dans un état de fatigue et de brouillard cérébral. Ce week-end, je vais rester amarré à la maison pour faire le plein d’énergie, d’informations et de partages.

Toute la semaine, je n’aurai fait que travailler, manger et dormir… sans aucun courage supplémentaire en soirée. Mon travail actuel réclamant un certain investissement physique, je ne peux que m’effondrer en retour pour voyager durant mes sommeils réparateurs.

D’après Monsieur Boulain, j’accomplis facilement des périples nocturnes pour soulager la misère humaine et en reviens chargé. Je ne sais pas !… Ce dont je suis sûr, c’est d’avoir un bien meilleur ressenti sur une personne sur qui je travaille le lendemain de sa demande, de mon acceptation en fait. On dit souvent que la nuit porte conseil… Pour ma part, elle doit m’informer plus que je ne le crois. En fait, je ne travaille peut être que la nuit pour en lire les résultats le jour, qui sait ce que fait notre inconscient durant toutes ces heures de liberté…

Ensuite, je m’avoue pas très au point… trop succinct dirons nous. Je dois donc me recentrer, structurer mon travail pour mieux savoir et ainsi acquérir de la précision. Mes planches sont incomplètes, voir inconfortables pour ma perception et il va donc falloir y remédier un minimum pour affiner mes perceptions.

Enfin, j’aimerais vous remercier, car sans intérêt… je ne peux avancer. Il  faut toujours que cela me soit utile pour trouver ma motivation, l’envie de partager et de découvrir. Merci 🙂

About the author

Grégoire administrator