Les entités et âmes errantes… mieux vaut composer !

Les entités et âmes errantes… mieux vaut composer !


BOUhooooooouuuu HOUhoooooouuuuuuu….. Je suis le fantôme de minuit aux yeux bleus !

J’en ris, mais c’est sérieux malgré tout. Tellement sérieux que certains en voient et en enlèvent à tours de bras ! Vrai ou faux et le faut-il ?

A mon avis, une entité n’est autre qu’un esprit désincarné qui ne veut poursuivre son chemin. Ni plus, ni moins.
Certaines entités ne sont là que par bienveillance en attendant de partir avec l’être cher ou sa famille. Pourquoi pas, mais c’est déjà pour moi une motivation de trop même si vu de notre petite lorgnette, nous trouvons cela attendrissant. Rester dans cet entre-deux n’est pas bon… Il faut continuer absolument.
D’autres resteront par volonté de retrouver à tout prix ce monde qu’ils viennent de quitter. Pour se faire, elle feront tout pour s’accrocher aux vivants, être en relation, voir en posséder une partie. Leurs motivations seraient une peur de l’inconnu, du néant et parait il l’envie de ré-obtenir les sensations des plaisirs terrestres.
Pour dire, que quoi qu’il arrive, ce sont des individus en transition dotés d’une motivation, qui à mon goût sera forcément négative pour le vivant sous leurs emprises.

Maintenant, qu’un homme de l’art en retire à la pelle pour soigner ces congénères… Je doute !

Comme je le dis souvent, un guérisseur de toutes médecines confondues ne peut guérir. Il soulage et aide l’individu à guérir, car seul le malade peut se guérir. Ce n’est que mon avis. Qu’un guérisseur soulage, c’est bien ! Mais soulager peut durer très longtemps… cela tant que l’individu ne sera guéri. Mais enlever des entités comme éjecter certains clochards d’une ville, c’est forcément en retrouver demain sans savoir si ils seront pire. Je trouve cette démarche inconsciente.

Tellement inconsciente que rien ne prouve tout cela dans l’absolu. A priori, l’histoire nous conforte sur l’idée d’âmes errantes en ce bas monde et de leurs motivations. Et certains pensent pouvoir les refouler des corps possédés et/ou des esprits possédés mais pour combien temps ? Ils les refoulent et reviennent ou anesthésient  en quelque sorte leurs malades sur ce mal pour un temps ? Je ne sais pas moi même.

Mais j’ai la certitude qu’en informant la personne de ce genre de possibilités qui peuvent l’affecter est un début. Et que seule la volonté de prendre sa vie en charge pourra alléger tout cela.

Personnellement, je ne les vois plus par protection que l’on m’a dit. Elles m’ont trop fait souffrir enfant. Et encore aujourd’hui, je ne sais toujours pas si j’aimerais retrouver cette acuité.

About the author

Grégoire administrator