Mes prochaines lectures sur la radionique

Mes prochaines lectures sur la radionique

Je me suis commandé ce livre : La Radionique: la guérison à distance par pyramides et ondes de formes de Armande Hoppe & Guy Neuville
laradioniquelaguerisonadistanceparpyramidesetondesdeformes_L

Avec comme commentaire :
Le phénomène de la radionique tend à prendre une immense ampleur, et nombre de chercheurs essayent de découvrir le secret des ondes.

La radionique ne sert pas seulement à détecter les ondes telluriques, ainsi que le fameux vert négatif des habitations, elle sert surtout et avant tout à mesurer l’équilibre ou le déséquilibre vibratoire des ondes humaines.

Grâce à la radionique, nous sommes capables de:

capter la couleur de la maladie, et savoir si celle-ci se situe dans le spectre visible ou invisible;
voir la polarité de cette maladie, son genre, l’organe atteint, sa longueur d’ondes, son rythme et la relation de cause à effet.

La maladie, ne l’oublions pas, est un état vibratoire déficient. Traitons la maladie et il n’y aura plus de malade.

La radionique est aussi dénommée la médecine d’Asklepios.
La pyramide dans cette science sert à rééquilibrer uniquement. La pyramide capte tout état désordonné de l’organisme, elle modifie et rectifie cet état déficient.

Par cette science nous sommes capables de mesurer – à l’aide d’un diagnostic vibratoire – le début du déséquilibre et de guérir ce que la médecine traditionnelle appelle maladies.

Outre ses immenses pouvoirs de rééquilibrer, la radionique peut indiquer avec certitude si un médicament convient au patient, ceci par la loi des résonnances. Par la pyramide nous pouvons envoyer, à distance, le traitement approprié.

La radionique rééquilibre le végétal, l’animal et l’humain. Cette science de demain, découverte il y a plusieurs siècles, vient s’ajouter aux nombreuses autres médecines vibratoires.
C’est un véritable don de Dieu.

Ainsi que celui-ci. Tous deux m’ont été chaudement recommandé pour continuer à m’initier à la table radionique
51VVPXYBJWL

About the author

Grégoire administrator